Verjus

    Plus souple que le vinaigre, plus typé que le vin blanc, plus fruité que le citron, ce jus de raisin vert, très utilisé avant le XVIII ème siècle, apporte une personnalité unique à vos plats.

    Le verjus, vert-jus, est extrait des raisins verts cueillis avant maturité (aux alentours du 15 août). Le Verjus vous étonnera en marinade (viandes et poissons marinés), en sauce, pour déglacer vos plats, pour agrémenter une mayonnaise ou une vinaigrette mais également en dessert. Il apporte une acidité douce et fraîche. Il peut aussi être utilisé en cocktail (Mojito par exemple) ou tout simplement accompagné d’eau gazeuse pour vous désaltérer.

    Pour en savoir plus : la fabrication, les caractéristiques, les conditionnements proposés aux professionnels …

    Sur notre site nous partageons avec vous quelques recettes :  découvrez-les.

    Le verjus, jeune ancêtre oublié que nous avons fait renaître

    trait

    Ce produit était jadis très utilisé dans la cuisine, aussi bien dans celle « des princes » que dans celle « des manants » : 7 litres annuels par personne ! Puis, il fut concurrencé au XVIII° siecle par le vinaigre, le vin blanc et le citron et tomba en désuétude.

    Le Verjus, produit parfait pour déglacer aussi bien des plats de viande blanche, de gibier, de poisson ou de champignons enchante déjà bien des consommateurs et des restaurateurs. Ses saveurs acides ou acerbes donnent aux plats une certaine légèreté qui facilite la digestion. Les estomacs fragilisés par la vie moderne supporteront à merveille ce « jeune ancêtre ».

    Amateur d’histoire et de gastronomie, découvrez-en un peu plus sur le verjus.